Intervention de Daniel GOUX sur les orientations budgétaires 2020 (CM du 14/11/2019)

Investissement :

  • Peu de nouveautés, l’essentiel est dans la continuité des opérations déjà engagées ou l’entretien du patrimoine (scolaire, TTA, NPNRU, Joly, Rugby). Vraies nouveautés : Signoret, PNRU, Médiathèque.
  • Des interrogations :
    • Réorganisation du pôle médiathèque : pourquoi, comment ? aucune information à ce jour … Si vous prévoyez de recruter un maître d’œuvre, c’est que le projet est déjà bien avancé. Il pourrait être partagé …
    • NPNRU pour Bellevue : vous annoncez une Autorisation de Programme de 14 Millions d’euros. Cela nous semble faible au regard de l’ampleur de cette opération …
  • Deux points de désaccord :
    • L’achat de 35 places en crèches privées, alors que nous pensons qu’il est nécessaire que la ville construise une crèche municipale, afin d’en maîtriser les coûts et la politique d’attribution.
    • L’extension de la piscine PMF par ajout d’un bassin. Vous n’avez toujours pas démontré que la piscine Ulysse Cœur n’était pas réparable. Nous profitons de l’occasion pour rappeler une nouvelle fois que notre demande d’accès aux rapports d’expertise est toujours sans réponse. 

Au global, et au vu des résultats de vos budgets précédents, nous restons interrogatifs sur le montant total d’investissement envisagé. Comme pour les années précédentes, nous doutons que les 23 Millions d’euros prévus soient réalisés.

De la même manière, votre programmation des investissements futurs est surprenante : vous prévoyez 55 Millions en 2 ans, alors que vous avez tout juste atteint ce total sur les 4 dernières années !

Mais de toute façon, cela ne concernera plus votre équipe …

Fonctionnement :

  • Recettes : vous reconnaissez vous-même que votre prévision au Budget 2019 était trop faible (notamment en matière de recettes fiscales, comme nous l’avions souligné). Nous espérons que le budget 2020 qui sera soumis au vote du Conseil sera plus réaliste.
  • Dépenses :
    • Crédits de services : d’après les éléments fournis, la MDQ Berliet en année pleine, les 35 places de crèches achetées et l’assurance du TTA doivent approcher au total les 481 K€ d’augmentation prévus pour ce poste. Dans ces conditions, quelles sont les marges de manœuvre financières qui sont laissées aux services pour améliorer leurs offres, voire en créer de nouvelles ?
    • Subventions : si nous pouvons souligner l’effort fait en direction du CCAS pour aider au financement des travaux de la maisons Simone VEIL, on peut regretter que l’effort se cantonne au sport et à la jeunesse.

En conclusion, ces orientations ne portent pas vraiment de dynamique pour la ville, et comportent des choix discutables. En outre, les thèmes, importants à nos yeux, que sont l’Environnement et la Solidarité y sont totalement absents. A nos yeux, cela est révélateur de l’importance que vous n’y accordez pas.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s