Intervention de Daniel GOUX sur le Compte administratif 2017 (14/06/2018)

Les années se suivent et se ressemblent.

Comme les années précédentes, les prévisions d’investissement n’ont pas été tenues, loin s’en faut, puisque, sur 28,6 Millions votés, vous n’en avez réalisé que 14, soit moins de la moitié !

  • Square Mandela 0%
  • Château 9%
  • Accessibilité 3%
  • Entretien patrimoine 42%
  • Entretien sport 36%
  • Entretien jeunesse 1%
  • Entretien vie associative 41%
  • Maison de santé 5%
  • TTA 10 %
  • GS Berliet 35 %

A ce faible niveau de réalisation, on ne peut pas parler d’aléas, on doit plutôt évoquer l’incapacité à élaborer une programmation sérieuse, ou alors un effet d’annonce au moment du budget … démenti par la réalité en fin d’année.

Le Budget 2017 initialement voté en décembre 2016 s’élevait à 23 Millions d’euros. Nous avions alors émis des réserves sur son réalisme et sa sincérité.

Non contents de ce niveau d’investissement peu réaliste à 23 millions, vous en aviez rajouté en juin pour le porter à 28 Millions. Nous avions alors exprimé notre étonnement …

En synthèse : voté 23, rajout de 5 quelques mois après … pour réaliser 14 ! Y a-t-il des gestionnaires dans cette ville ?

Le discours récurrent sur la préparation des futurs grands projets du mandat ne trouve aucune traduction dans les crédits d’étude. En effet, pour la troisième année consécutive, ces crédits ne sont consommés qu’à 35% (148K sur 417K) après 33% en 2016 et 7% en 2015. Pour faire des projets, il faut pourtant des études … Même la fameux « Plan Marshall pour les écoles » ne se voit pas dans les comptes …

Le budget de fonctionnement

Les dépenses des services sont réalisées à moins de 88 %.

Comme les années précédentes, ceci témoigne soit d’une maîtrise très relative des prévisions, soit de restrictions en cours d’année. Dans les deux hypothèses, cela ne témoigne pas d’une bonne gestion.

Pour aller dans le même sens, nous observons que quasiment tous les postes de recettes fiscales et de produits des services (cantines, périscolaire, sport, culture …) ont été sous-évalués. Il y a donc là 1 Million d’euros qui auraient pu desserrer la pression budgétaire sur les services de la ville …

Enfin, nous ne comprenons pas que les frais de représentation du Maire incluent des dépenses privées telles que des frais d’habillement ou de pressing. Nous nous  interrogeons sur le caractère légal d’une telle prise en charge par la Collectivité. Nous sommes surpris que ces dépenses puissent être imputées à la Ville, au regard des revenus que le Maire tire de ses mandats de Maire, Conseiller Régional et Conseiller métropolitain. Il y a là un aspect moral qui nous choque.

En conclusion, et pour les raisons évoquées précédemment, nous voterons contre ce compte administratif, car il traduit une mauvaise exécution du budget 2017, ainsi qu’ une maîtrise très approximative du pilotage financier de la ville.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s