Premier conseil municipal

Ordre du jour classique pour un premier Conseil.

Absence remarquée de Izzet DOGANEL (LREM, depuis converti à LR et à Gilles GASCON…) et dont le pouvoir était porté par Véronique MOREIRA de ACTES.

Corinne DUBOS, notre colistière a annoncé son départ du Conseil après 25 ans de bons et loyaux services. Ceci n’est pas une formule toute faite pour tous ceux qui l’ont côtoyée dans sa mission. Merci Corinne de ton implication et de tes engagements.
Son collègue, Daniel GOUX, n’est plus présent au Conseil. Il avait décidé de ne pas se représenter pour ce mandat. Sa capacité de travail, la pertinence de ses analyses et ses convictions ont été propres à déranger la majorité. Merci Daniel pour ta constance dans tes engagements.
Un rapport nous a vraiment dérangés ; celui des délégations accordées au Maire par le Conseil Municipal.
L’ensemble des délégations sont au maximum des possibilités légales. Ceci veut dire qu’un grand nombre de décisions importantes restent en dehors du champ d’action du Conseil qui n’est qu’informé des décisions du Maire.
Nous sommes donc intervenus pour dénoncer cette restriction démocratique, légale toutefois, et le manque de transparence qui en résulte dans la gestion des affaires communales.
Faire confiance en l’absence de transparence est assez difficile, nous l’avouons humblement.
Nous avons voté contre cette délibération.
A la suite de cela, Gilles GASCON nous a félicités : il paraît que nous avons bien commencé notre mandat… Nous sommes très fiers !

Petit jeu de Gilles GASCON : nous expliquer que la gauche avant lui avait pris les mêmes dispositions :
Primo, l’opposition (les amis de G.GASCON à l’époque) s’était abstenue sur le dossier, c’est donc qu’elle n’approuvait pas une telle délibération, par définition; cherchez l’erreur !
Nous, nous préférons prendre des positions claires.
Secondo, les exigences de démocratie aujourd’hui ont tout intérêt à être plus fortes qu’il y a une dizaine d’années : le climat général de la politique, celle menée par LREM ou la droite en général, mène à une régression sensible des pratiques démocratiques. Une vigilance accrue est de rigueur.

Prochain Conseil le 18 juin avec, notamment, les élections aux commissions :
Commission d’Appel d’Offre, Commission Délégation de Service Public, Conseil d’Administration du CCAS.

Philippe ROLLAND

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s