Vous avez dit « Méthode Banlieues » ?

L’attendu Plan Banlieues piloté par Borloo n’aura pas vu le jour. Il est remplacé par une « nouvelle méthode ». L’avantage d’annoncer une méthode, c’est que l’on n’est pas tenu d’annoncer un contenu. Le tour de passe-passe est bien vu, mais ne résout rien.

Autant le document remis à Notre Président est détaillé, chiffré et aligne nombre de propositions, autant la méthode présidentielle relève de l’effet d’annonce. Notre Président a tenu le discours de celui qui veut montrer qu’il fera mais ne veut pas s’engager avant d’avoir tout pesé. En clair, une méthode pour cacher une absence de connaissance approfondie du dossier et faire passer un manque de moyens évident.

Les annonces de Notre Président :

  • Une Agence Nationale de Cohésion des Territoires comme « opérateur de rattrapage » de l’ANRU. Dix opérations définies d’ici Juillet. Une agence correctrice d’une agence…Ça risque d’être coton en termes de procédures.
  • Un plan de lutte contre le trafic de drogue. Finalisé d’ici Juillet également. Suspense …
  • 30 000 stages de troisième pour les jeunes des quartiers (15 000 par les entreprises, 15 000 par l’Etat). Les élèves de troisième sont environ 830 000. Si cette mesure n’est pas inutile, elle relève cependant d’une gestion ordinaire de l’Education nationale, attendu que ces stages sont obligatoires. Quel rapport avec la « Méthode » Banlieues ?
  • Rénovation urbaine : opération « Cœurs de quartiers » lancée d’ici Juillet (décidément quel mois !) pour résorber sous 6 mois (oui, oui !), la dégradation des quartiers ciblés.
    Déjà lors de son élection, Notre Président avait assuré que personne ne dormirait dehors à Noël 2017. Le contact avec la Terre, c’est au programme ?
  • Appel aux grandes entreprises: réunion des grandes entreprises, en Juillet (ah bon ?), pour qu’elles s’engagent dans la lutte contre le chômage. Déjà avec 40 milliards de CICE, elles n’y sont pas arrivées… Et puis, il y aura des « testings » anti discrimination dans les 120 plus grandes entreprises. Ailleurs la discrimination est encore tolérée, donc.
  • Une instance de recours sur l’équité territoriale
    Création, (devinez quand…), en juillet (bravo !), d’une telle instance.
    Objectif de cette instance dans le Plan Borloo : création d’une Cour pour juger et « condamner tout gestionnaire public ayant failli à l’obligation de moyens qui s’impose à lui pour contribuer à l’équité territoriale des citoyens au regard du service public, ou fait obstruction à sa mise en œuvre. »
    Mais Notre Président n’est pas certain de vouloir une Cour. A suivre.
  • Fichés « S » – information des maires
    On partirait sur des échanges entre les maires et les préfets. Pas d’écrits, mais une charte, qu’on imagine de bonne conduite, des uns et des autres. Sarkozy avait lancé un ballon d’essai en son temps ; abandonné.

Le principal est de relever que notre Président « trouve que l’idée d’une équité territoriale …est une bonne idée ». Et en plus, c’est tout à fait nouveau, personne n’en n’a jamais parlé.

Un conseil : lire le Rapport « Borloo » ; ça permet de voir ce qui aurait pu être réalisé.

Voir le lien : http://www.cohesion-territoires.gouv.fr/IMG/pdf/sra4_complet.pdf

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s