8 Mars : La Journée DES Femmes ! La Journée DE LA Femme n’existe plus…

Du nouveau en 2017 ! L’erreur est réparée : l’ONU intitule désormais cette journée « Journée Internationale DES femmes ». Jusqu’à présent, la traduction française (ONU Femmes France) était Journée Internationale de LA femme.

A ce propos, Najat Vallaud-Belkacem, ministre des droits des femmes, disait en 2013 :

« Le 8 mars n’est pas, comme on l’entend parfois, la journée de “la” femme, qui mettrait à l’honneur un soi-disant idéal féminin (accompagné de ses attributs : cadeaux, roses ou parfums) »

3 Dates …

1910 : La Conférence Internationale des Femmes Socialistes lance l’idée d’une Journée des Femmes.

1977 : Les Nations Unies officialisent la Journée Internationale des Femmes. L’organisation « invite tous les États à proclamer, comme il conviendra en fonction de leurs traditions et coutumes historiques et nationales, un jour de l’année Journée des Nations Unies pour les droits de la femme et la paix internationale. »

1982 : La France rend officielle cette journée. L’ONU rappelle que cette journée « est l’occasion de dresser le bilan des progrès réalisés, d’appeler à des changements et de célébrer les actes de courage et de détermination accomplis par les femmes ordinaires qui ont joué un rôle extraordinaire dans l’histoire de leur pays et de leur communauté. »

Ce 8 mars 2017, l’appel à la grève traditionnel pour une heure à 15h40 (cet horaire est celui auquel les femmes arrêteraient d’être payées, à salaire horaire égal avec les hommes. Il symbolise l’écart de salaire Hommes / Femmes) par un collectif de syndicats, d’associations féministes, d’ONG et d’organisations de jeunesse est accompagné du message suivant :

« Nous refusons de continuer à travailler gratuitement, d’être enfermées dans les temps partiels, de ne pas avoir de perspective de carrière ou d’être confrontées à des violences sexistes et sexuelles. »

Du 8 au 15 mars, la « HeForShe Arts Week » est accueillie à Paris, pour faire passer ce message :

« L’art façonne notre vision culturelle du monde et a le pouvoir de redéfinir les normes de genre et de dénoncer les inégalités entre les femmes et les hommes qui persistent ».

Si tous les attentifs à la condition des femmes, aux rapports et à l’égalité hommes – femmes tombent d’accord sur l’importance de rappeler, au moins une fois par an les combats menés et à mener, les points de vue se croisent, donnent lieu à des débats et à des manifestations d’inspiration diverse. Il est intéressant de taper 8 mars sur Internet, et d’aller prendre connaissance des angles de vue des différentes organisations et personnalités sur le sujet. Bonne navigation !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s